chasse en haute saone 11 novembre

chasse en haute saone 11 novembre

Voici le récit de notre week-end en Haute Saône.

 

Après un départ de Seine-et-Marne de bonne heure, nous nous retrouvons sur une aire de repos afin de faire connaissance et partager un petit déjeuner ensemble.

Le plein d’énergie étant fait, nous reprenons la route en direction du rendez-vous de chasse.

 

Nous arrivons sur place aux alentours de 8H30.
Très bien accueillit de tous, présentation faites, nous partageons un café et quelques viennoiseries spécialement confectionnées pour nos soins.

 

Arrive déjà l’heure de passer aux choses sérieuses.

Le président nous présente la chasse.
Aujourd’hui, les actionnaires et les partenaires bénévoles mettent à disposition leur territoire pour chasser. Une partie des actionnaires traquent, les autres nous accompagnent toute la journée au poste sans arme afin de nous conseiller et nous encadrer.
Le reste de l’équipe s’occupe de l’organisation du repas.
Une belle organisation et un beau geste que nous saluons.

S’en suit les consignes de tir et de sécurité, les équipes sont formés et nous partons pour la 1ère battue du jour.

 

Pour cette première battue, nous somme placés pour certains sur miradors, pour d’autres à même le sol.
Rapidement, la traque commence et des sangliers et quelques chevreuils sont levés par les chiens courants. Le gibier se dispersent dans l’enceinte.

Les chiens donnent de la voix, l’émotion est palpable.
Pour ma part, j’observe une belle menée sur une chevrette et son chevriard qui sautent la ligne à mon voisin.
Malgré le bon travail des traqueurs et des chiens, les quelques tirs qui se font entendre sont loupés.
4 de nos jeunes chasseurs loupent des sangliers.
11h30 fin de traque sonnée, retour au sec à la cabane (Hé oui il pleuvait !) pour le débrief de cette matinée et le repas!

 

Le président prend la parole, nous sommes tout ouïe.
Il nous explique qu’il y a une tradition chez eux.
Chaque tir loupé, une pièce d’un euro doit être mise dans une tirelire en forme de cochon.
Grâce à nos amis Carl, Ralph, Gary et Clément la société de chasse est plus riche qu’avant. Merci à eux ^^
Le repas est servi. Entrée charcuterie puis place au sanglier accompagné de ses frites suivis de quelques parts de gâteaux.
Pendant le repas, le président et ses actionnaires nous passent à la télé une vidéo des photos qui ont été prises lors de notre précédente venue en haute Saône. Le tout agrémenté par une vidéo comprenant des photos prise par un photographe animalier amateur de très grand talent.
Ces 2 vidéos magnifiques fût un réel plaisir à regarder.
Fin du repas, nous réécoutons les nouvelles consignes de tir et les nouveaux postes. Nous revoilà partis pour une nouvelle traque.

 

La seconde traque débute dans un bois non loin de la réserve.
Rapidement des sangliers sont levés et dispersés aux 4 coins de l’enceinte.
J’aperçois un 1er sanglier qui saute à mon voisin !!! Loupé ! 15 minutes plus tard un petit sanglier presque albinos me sort a 45-50 mètres.
Je le mets dans ma ligne de mire, j’appuie sur la détente, il tombe ! Quelle joie !

Un peu plus tard un jeune chasseur sur ma ligne aura la chance d’observer une compagnie de plusieurs dizaines de sangliers sauter la ligne proche de son mirador.
Il prélèvera sont 1er sanglier. Toutes nos félicitations à lui!
Dans cette battue seront prélevés 3 sangliers dont 2 baptêmes et une chevrette.

 

Bien sûr nous n’oublions pas de remercier Thomas et Marvyn d’avoir enrichit la société de chasse avec leurs nombreux loupés.

 

Retour à la cabane et atelier découpage pour les jeunes chasseurs.

Ici, celui qui prélève c’est celui qui découpe
Heureusement bien aidé par un chasseur chevronné pour exécuter comme il se doit un dépeçage en bon et due forme.
Partage de la venaison, dernier verre et repas pour certains nous permettent de prolonger le plaisir de cette journée.
Un dernier moment passer avec des personnes formidables qui nous ont vraiment très bien accueillis.
Encore une fois et au nom de tous, je tiens à remercier particulièrement notre partenaire de la Haute Saône pour l’organisation et l’encadrement de cette journée qui restera pour longtemps gravée dans nos mémoires.

Sept d’entre nous ont pu rester le lendemain chasser et nous sommes très heureux d’avoir pu partager ensemble cette journée supplémentaire.

Un grand merci, et chapeau pour l’organisation !

 

Yohann Champenois

 

Sans titre

By |2017-11-22T16:06:52+00:00novembre 22nd, 2017|Actualités|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment