Journée en Haute-Saône

Journée en Haute-Saône

Nous sommes arrivés sur place à 8h30.

Le président nous présente la chasse, nous explique que ce sont les actionnaires et partenaires qui nous laissent leurs territoires pour chasser. Donc une partie des actionnaires vont traquer et les autres vont nous accompagner toute la journée au poste sans arme, juste pour nous conseiller et nous encadrer. Le reste de l’équipe s’occupe de l’organisation du repas… Ensuite les consignes de tir et de sécurité sont données et donc départ pour la 1ère battue.

 

Pour la battue du matin, nous somme placés pour certain, sur des miradors pour d’autres au sol.
Rapidement des sangliers et quelques chevreuils sont levés par les chiens courants et se dispersent dans l’enceinte traquée. Pour ma part, je vois une belle menée sur une laie suitée qui me passe à 15-20m avec quelques marcassins encore rayés. Malgré le bon travail des traqueurs et des chiens les quelques tirs qui se font fait entendre étaient loupés.
11h30 fin de traque sonnée retour à la cabane pour debrif et repas !

haute-saonejpg

Lors de la coupure du midi, le président nous explique qu’il y a une tradition chez eux et que pour chaque tir loupé une pièce d’un euro doit être mise dans une tirelire en forme de cochon donc grâce à Aurélien et Thomas la société de chasse est plus riche qu’avant.
Le repas est servi avec en entrée charcuterie puis place au sanglier frites suivis de quelques parts de gâteaux
Pendant notre repas le président et ses actionnaires nous passent sur la télévision quelques vidéos et photos qui ont été prises lors de nos précédentes venues en haute Saône.
Fin du repas nous réécoutons les nouvelles consignes de tir et les nouveaux postes. Nous revoilà partis pour la 2eme traque.

 

la 2eme traque débute par un immense champs de maïs ou les chiens débusquent vite les sangliers qui s’y trouvaient et début d’une menée par les chiens qui dura jusqu’à la fin de traque les sangliers se sont déplacés de roncier en roncier et ne sont jamais sortie du bois dans lequel ils se sont retranchés. Mais ils se sont quand même laisser apercevoir sans se laisser tirer
malgré cela un sanglier est maintenu au ferme et sera prélevé par les traqueurs et Michael prélèvera un sanglier d’une très belle balle et par la même occasion inaugurera sa carabine

 

Retour à la cabane et atelier découpage pour les jeunes chasseurs car la bas celui qui prélève c’est celui qui découpe
donc nous nous sommes fait aider par un chasseur chevronné pour exécuter comme il se doit un dépeçage et découpe d’un sanglier
ensuite partage de la venaison et dernier verre pour passer un dernier moment avec des gens qui nous ont vraiment très bien accueillis
Encore une fois et au nom de tous je tenais à remercier notre partenaire de la haute Saône pour l’organisation et l’encadrement de cette journée
qui restera très longtemps gravée dans nos mémoires

 

Yohann Champenois

By |2016-11-26T21:07:50+00:00novembre 26th, 2016|Actualités|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment